La langue créole constitue, avec le français, l’une des composantes importantes du patrimoine haïtien. Depuis deux cents ans d’existence, la majorité de la population haïtienne a utilisé et fait évoluer cette langue en Haïti.

Simultanément, la diaspora haïtienne a étendu la présence créolophone au sein de multiples communautés installées à travers le monde. Les réalités liées au créole d’Haïti sont, sans équivoque, manifestes dans toutes les sphères d’activité de tous les créolophones d’origine ou d’appartenance ethnoculturelle haïtienne.

À des degrés divers de maîtrise ou d’usage, la langue créole haïtienne sert d’outil de communication ou de véhicule culturel en éducation, en ce qui concerne la vie sociale et politique, même en économie et en marketing.

Le créole sert aussi d’outil de communication dans les nouvelles technologies de l’information ainsi que dans le champ de la solidarité internationale. La reconnaissance du statut linguistique du créole haïtien a été favorisée par un ensemble d’événements :

  • L’officialisation de l’alphabet du créole haïtien en 1979
  • La réforme du système haïtien de l’éducation, initiée en 1980, introduisant l’enseignement bilingue (créole et français)
  • Les revendications populaires pour la libre expression démocratique visant aussi à alphabétiser la majorité de la population haïtienne dans sa langue maternelle.

De plus, de nombreux travaux ont été réalisés en linguistique dans des universités haïtiennes, antillaises, de toute l’Amérique du nord et de l’Europe. À cette fin, de nombreuses publications littéraires et scientifiques ont facilité la structuration du créole haïtien et sa promotion auprès d’un nombre croissant de non créolophones.

Activités Offertes: