L’ouragan Matthew, un désastre pour le Grand Sud d’Haïti dont Dame-Marie, une commune située dans la Grande-Anse.

« Il pleut dans le cœur de beaucoup d’enfants, parents, grands parents, familles et ami.e.s
de Dame-Marie, après le passage dévastateur du Cyclone Matthew le mardi 4 octobre 2016″

ACTIONS POUR LE RELEVEMENT DE LA COMMUNE DE DAME-MARIE (HAITI)

Réunie en assemblée, le samedi 22 octobre 2016, au Centre N A Rive de Montréal, une quinzaine de personnes (et 2 de leurs ami.e.s) originaires de la commune de Dame-Marie – située dans le sud-ouest du département de la Grande-Anse (Haïti) et dévastée à plus de 80% par l’ouragan Matthew – a décidé de se mettre à contribution pour le relèvement de ce petit coin de pays.

Après des échanges sur la précarité et la vulnérabilité de la population, à la suite de cette dévastation provoquée par cette catastrophe naturelle et, tenant compte des rapports des premières évaluations faites par le Maire de Dame-Marie, Monsieur Gilbert Jean et des jeunes des associations et organisations résidant à Port-au-Prince qui se sont rendus sur le terrain, nous avons décidé d’entreprendre les actions suivantes :

  • porter une assistance à très court terme à 300 familles vulnérables;
  • appuyer les paysans dans la plantation de produits à cycle court;
  • poursuivre la réflexion et l’action sur la réalisation de projets à moyen et long termes.

Pour passer rapidement à l’action, nous prendrons les moyens suivants :

  • Entrer en communication avec le Maire pour définir et préciser notre soutien aux 300 familles vulnérables;
  • Entrer en communication avec un officiel de la Coopérative agricole Union Développement (CAUD) pour proposer notre collaboration pour la culture des produits à cycle court;
  • Renforcer l’initiative LES BOURGEONS DE L’ESPOIR, développée par un enfant de la cité, M. Aroll Exama en l’intégrant dans un projet plus global.

Pour les 15 prochains jours, l’accent est mis sur l’aide à très court terme :

En matière d’aide d’urgence, parmi les besoins pressants identifiés par la mairie de Dame-Marie, le groupe a décidé d’aider 300  Familles vulnérables.  Il s’agit de : femmes chefs de famille monoparentale, familles avec les deux parents qui sont en grande difficulté, personnes âgées qui n’ont aucun secours et personnes qui ont un handicap.

Cette aide d’urgence consiste en une assistance en produits de première nécessité qui seront achetés en Haïti : –   pois, riz, maïs, huile,

  • bâches/prélarts (pour ces familles qui sont exposées à la pluie et au soleil)

Montant requis : 20$ x 300 familles = 6 000,00$

Délai pour recueillir le montant de 6000,00$ :  samedi  29 octobre 2016

N.B.- Les 15  des 17 personnes présentes  à la rencontre ont pour mandat de recueillir chacune au moins 400,00$.  Aidez-les à atteindre l’objectif. Ouvrez votre cœur en donnant  ce que vous pouvez. Pour ceux et celles qui veulent obtenir un reçu pour fin d’impôts, Le Centre N A Rive l’émettra pour tout montant de 20$ et plus.

Pour l’assemblée des Dame-Mariennes et des Dame-Mariens,

Ninette Piou
Tel. : 514-278-2157